logo

Les couleurs et les matières utilisées pour le système d’isolation thermique par l’extérieur conditionnent notre perception d’un bâtiment ou d’une maison au même titre que son architecture, et parfois de façon plus prégnante encore : les exemples sont nombreux, de l’architecture parisienne en passant par les façades en briques qui évoquent immédiatement le nord de la France. 

Utilisée au mieux de ses possibilités, la couleur répond à un large éventail d’impératifs, non seulement esthétiques, mais aussi fonctionnels ne serait-ce qu’en accentuant ou non l’absorption du rayonnement solaire par le bâti.

Elle modère les volumes et les détails par le jeu des ombres et des lumières et le cas échéant, les contrastes de coloris.

Elle permet de dissimuler ou au contraire d’accentuer certaines caractéristiques architecturales, une fonction souvent utile en rénovation pour masquer ou atténuer 
Des éléments disgracieux.

Elle donne vie aux surfaces et accentue leur capacité d’expression avec une palette qui va de la gaîté, par exemple par l’entremise de couleurs vives très prisées dans le cadre de groupes scolaires, jusqu’à une élégance volontairement minimaliste. 

Elle est un facteur décisif de la bonne intégration du bâtiment au style régional, dans lequel la couleur joue un rôle identitaire important, depuis les colombages rouges du pays basque jusqu’aux volets bleus des maisons bretonne. 

Nous proposons dans le cadre d’un conseil couleur, les alliances de coloris les plus pertinents en fonction des nuanciers proposés par nos fournisseurs adaptés spécifiquement à l’environnement régional de votre projet. 

Elle peut enrichir la réflexion du maître d’œuvre, en élaborant, à partir d’une analyse de la situation, une étude de coloration qui optimise l’esthétique globale du bâtiment.